Françoise FEUILLET, Psychologue à Rennes, réalise tests de QI et de personnalité, bilans, diagnostics des difficultés scolaires et comportementales et orientation scolaire.

Tests de QI

Qu’est-ce qu’un test de QI ?

Si dans le langage commun on parle d’un test de QI, une échelle d’intelligence est en réalité construite sur la base de différents sous-tests.

Chacun de ces sous-tests permet d’investiguer des dimensions particulières des facultés cognitives.

Les données statistiques à chacun de ces sous tests et pour chaque tranche d’âge étant connues, le test de QI permet d’objectiver les facultés intellectuelles d’une personne en les comparant aux capacités attendues à l’âge considéré.

Les classes d’âges sont établies par trimestres en ce qui concerne les enfants et de cinq ans en cinq ans en ce qui concerne les adultes.

Distribution statistique des QI par classes d’âges

bilan-QI-1

Le Quotient Intellectuel Total indique le rang parmi ceux de la tranche d’âge considérée.

Le QI de 100 constitue la moyenne. La personne dont le QI total est 100 se situe donc au cinquantième rang sur cent personnes.

2,3% des personnes atteignent des scores inférieurs à 70 et autant des scores supérieurs à 130. Le maximum est de 160.

precocite-intellectuelle-enfant-3

En quoi consistent ces tests ?

Eloignées des exercices de type scolaire, les épreuves de QI ont un caractère ludique et agréable qui vise à soutenir la concentration lors de leur passation.

La passation alterne des épreuves impliquant de répondre oralement à des questions posées en face à face par la psychologue et d’autres nécessitant de manipuler des objets ou des images en fonction de consignes.

L’administration du test en face à face durant 60 à 75mn s’avère pour le psychologue une source d’observation et de compréhension de premier choix des mécanismes de pensée.

QI et programmes scolaires :

Il faut avoir à l’esprit que de façon à favoriser la réussite du maximum d’élèves, les programmes scolaires sont conçus afin de convenir idéalement à ceux dont les QI sont compris entre 90 et 110.

Ce choix est logique dans la mesure où cette fourchette réunit 50% des enfants d’une classe d’âge. Si l’on envisage une fourchette un peu plus large, statistiquement, 68% des enfants d’une classe d’âge ont des QI compris entre 85 et 115.

Age réel et âge mental :

Un QI total de 100 est obtenu par un enfant situé au 50ème rang sur 100. Chez cet enfant, l’âge mental correspond à l’âge réel.

En fonction du QI, l’âge mental va varier par rapport à l’âge réel. C’est ce qu’image le graphique ci-dessous.

bilan-QI-3

Quelques exemples :

Envisageons le cas d’un enfant de 10 ans (âge réel) dont le QI total est 85. Son âge mental est de 8 ans 10 mois. Se maintenir à niveau dans la classe va lui demander beaucoup d’efforts.

L’enfant du même âge réel dont le QI est de 115 fait quant à lui preuve d’un âge mental de 11 ans 9 mois. L’assimilation du programme ne lui coûte que très peu d’efforts.

En fonction des QI et de l’âge de l’enfant, l’âge mental peut ainsi accuser un écart positif ou négatif de 1, 2, 3 ans et plus par rapport à l’âge réel.

Envisageons maintenant le cas d’un enfant au QI total moyen. Admettons 100. L’enfant devrait réussir me direz-vous puisqu’au fond le programme a été conçu pour lui.

Pas nécessairement car le QI total peut masquer de fortes inégalités dans la réussite des épreuves qui le constituent.

Certaines facultés intellectuelles en déficit peuvent handicaper la réussite dans certaines matières de cet enfant présentant des facultés pourtant globalement moyennes.

L’interprétation fine des résultats à chaque subtest s’avère donc nécessaire pour que le praticien soit éclairé sur les aptitudes intellectuelles de l’enfant.

Les échelles d’intelligence de WECHSLER

WECHSLER

Test de QI WPPSI-IV :

Le WPPSI-IV est l’échelle d’Intelligence de WECHSLER pour la période pré-scolaire dans sa quatrième édition.

L’administration du test, théoriquement possible à partir de 2 ans ½ (mais patienter jusqu’au troisième anniversaire est souhaitable) est possible jusqu’à 7 ans 7 mois.

Quatre indices principaux rendent compte du développement de chacune des grandes fonctions cognitives de l’enfant.

Dans sa totalité, l’échelle permet de calculer le Quotient Intellectuel Total (QIT) qui représente l’aptitude intellectuelle générale.

Test de QI WISC-IV :

Le WISC-IV est l’échelle d’intelligence de WECHSLER administrable à partir de 6 ans et jusqu’à 17 ans. Si l’on considère le WIPPSI-IV et le WAIS-IV, on observe un tuilage des tranches d’âges auxquelles l’administration du WISC-IV est possible.

L’échelle se compose de dix sous-tests principaux qui permettent d’établir quatre indices.

Le QI total est calculé à partir de ces quatre Indices :

  • L’Indice de Compréhension Verbale (ICV),

  • Indice de Raisonnement Perceptif (IRP),

  • l’Indice de Mémoire de Travail (IMT),

  • l’Indice de Vitesse de Traitement (IVT).

Test de QI WAIS-IV :

La WAIS-IV est l’échelle d’Intelligence de WECHSLER pour adultes dans sa quatrième édition. Il est administrable à partir de 16 ans.

L’échelle est composée de 10 subtests principaux pouvant être complétés de subtests complémentaires.

En cohérence avec les échelles WPPSI-IV et WISC-IV, les sous-tests permettent d’établir quatre indices que sont l’Indice de Compréhension Verbale (ICV), l’Indice de Raisonnement Perceptif (IRP), l’Indice de Mémoire de Travail (IMT), l’Indice de Vitesse de Traitement (IVT).

Le QI total est calculé à partir de ces quatre indices.

Comment la séance se déroule-t-elle ?

Les vingt-cinq premières minutes de la rencontre sont consacrées au rappel de l’histoire de l’enfant, de l’adolescent ou de l’adulte qui passe le test. C’est aussi l’occasion d’installer une atmosphère agréable.

Puis, pendant une heure (45 mn pour les petits), a lieu la passation des différents sous-tests proprement dite.

Certains calculs nécessitent ensuite quelques minutes, puis je commente oralement les résultats durant une heure environ.

Un bilan intellectuel qui formalise les résultats est ensuite transmis par mail.

Comments are closed.